HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Leçons probatoires pour un poste de professeur HEP ordinaire

Dernière mise à jour le 18 décembre 2019

Lundi 16 décembre, 4 candidats donnent une leçon probatoire à la HEP Vaud pour le poste de professeur HEP ordinaire en didactique de l'informatique pour l'enseignement primaire et secondaire I mis au concours dans le cadre de la création d'une chaire d'enseignement de l'informatique par la Fondation Hasler. Ces leçons sont publiques.

En début d'année, la Fondation Hasler, établie à Berne, a octroyé 2 millions de francs à la HEP Vaud pour la création d'une chaire d’enseignement de l’informatique durant les cinq prochaines années.

Lundi 16 décembre, la HEP Vaud auditionnera 4 candidats pour le poste de professeur HEP ordinaire en didactique de l'informatique pour l'enseignement primaire et secondaire I, au sein de cette nouvelle chaire. Les candidats seront jugés sur une leçon probatoire de 30 minutes, ouverte à toutes et tous, suivie de 15 minutes de questions du public.

Retrouvez ci-dessous le détail des passages des candidats.

Initiation à la programmation pour les élèves du Cycle 1 (1P-2P) 
Arielle Moro

L’enseignement de l’informatique à l’école obligatoire représente un défi majeur et ce, dès les premiers degrés de la scolarité. Dans ce cours d’initiation à la programmation visant les plus jeunes, seront présentés aux futur.e.s enseignant.e.s du bachelor primaire deux scénarios pédagogiques dans le contexte d’activités débranchées (sans matériel technologique). Le premier scénario vise à faire découvrir aux élèves la notion d’instruction; le second scénario vise à créer un programme à l'aide des instructions expérimentées dans le cadre du scénario précédent pour répondre à une question posée.

Arielle Moro est collaboratrice scientifique et chargée d’enseignement à l’Institut du Management de l’Information (IMI) de l’Université de Neuchâtel qu’elle a rejoint en octobre 2018. Son parcours de formation au sein de différentes institutions (ESIG, HEG Genève et HEC Lausanne) l’a conduite à réaliser un doctorat en systèmes d’information sur « La prédiction de la mobilité et la protection des données lors de l’utilisation de services géo-localisés », obtenu en 2018. Cette dernière année, à l’IMI de Neuchâtel, elle a construit différents projets de recherche concernant l’analyse des données dans des contextes à fort impact sur la société (par exemple, la transition énergétique). Depuis 2011, elle a enseigné sans discontinuer à l’ESIG, à la HEG et à HEC. A l’IMI à Neuchâtel, elle est actuellement en charge de 4 cours destinés aux étudiants de Bachelor et de Master.

Lundi 16 décembre
8h00 – 8h45
Salle C31-218

Base des données: introduction et méthodes de conception 
Gianluigi Viscusi

Ce cours introduit l’étudiant au concept de donnée et au stockage des données dans une base de données. On va illustrer les différentes méthodes de conception qui permettent de développer une base de données en fournissant les compétences élémentaires pour sa construction. Le cours va proposer une démarche simplifiée qui permettra de représenter davantage les besoins des utilisateurs dans un schéma graphique et ensuite les traduire dans un outil.

Gianluigi Viscusi est né à Milan, Italie, le 22 mars 1972. Titulaire d'un master en philosophie et d'un doctorat en société de l'information, avec majeure en informatique et mineure en sociologie. M.  Viscusia travaillé comme post-doc pendant 6 ans à l'Université de Milan-Bicocca (Italie) avant de rejoindre l'EPFL à Lausanne (Suisse) en tant que chercheur et enseignant. Ses recherches actuelles portent sur l'impact de la numérisation sur la société et les entreprises. M. Viscusis'intéresse en particulier à l'innovation ouverte, à l'intelligence collective et aux processus de co-création dans le domaine technologique.

Lundi 16 décembre
9h00 – 9h45
C31-218

"Fabriquer des images hypnotisantes sur l’ordi": Comment le design génératif permet un apprentissage ludique de l’informatique
Engin Bumbacher

Le design génératif est un processus de design qui devient de plus en plus important dans des domaines tels que l'architecture, le design industriel, ou les arts. C'est un processus qui utilise des algorithmes pour générer des formes fascinantes et souvent inspiré par la nature (comme par exemple les formes fractales). En même temps, ces formes visuelles produites par les algorithmes offrent un accès intuitif aux concepts d'informatiques intégrés dans les algorithmes. Ce cours présente comment utiliser le design génératif, implémenté en Scratch (un langage de programmation graphique et accessible même aux jeunes enfants), pour enseigner des concepts tels que la modularisation, les fonctions, les boucles, les récursions, etc.

Engin Bumbacher est titulaire d’un doctorat en Learning Science and Technology Design de la Graduate School of Education de l’Université de Stanford. Ses recherches portent sur la conception de nouvelles technologies éducatives pour intégrer de nouvelles formes d’enseignement et d’apprentissage dans les STIM. Il a, par exemple, créé une nouvelle technologie pour l'enseignement des sciences de la vie qui intègre l’expérimentation sur des microscopes à distance, la modélisation scientifique, la visualisation et l’analyse de données dans la même application Web. Il a également co-enseigné pendant plusieurs années un cours utilisant les FabLabs pour créer de nouvelles technologies interactives d'apprentissage. Il est titulaire d'un M.Sc. en neuroscience, et d'un B.Sc. en physique de l'EPFZ.

Lundi 16 décembre
10h15 - 11h00
Salle C31-218

Sensibiliser de jeunes élèves aux notions de motif et de répétition 
Yann Secq

Ce cours présente les enjeux d’apprentissage et le déroulé pédagogique d’une initiation à la capacité d’analyse de régularité d'un objet ou d'un processus et sa caractérisation sous forme synthétique. La séquence décrite mobilise des activités débranchées et connectées qui sont accessibles à de très jeunes élèves.

Yann Secq est Enseignant-Chercheur en Informatique à l’Université de Lille (France). Il prodigue des enseignements au département Informatique de l’IUT, à la Maison pour la Science NPdC et à l’Institut National Supérieur du Professorat et de l'Éducation de Lille M.  Secq mène des recherches au sein du laboratoire CRIStAL (UMR CNRS 9189) sur la nature de la pensée informatique et les problématiques de sa diffusion à large échelle.

Lundi 16 décembre
11h15 – 12h00
Salle C31-218

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page