HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

1007 diplômées et diplômés célèbrent leur passion de l’enseignement entourés de leurs proches

Dernière mise à jour le 20 novembre 2018

En présence de Cesla Amarelle, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, près de 1800 personnes sont réunies pour la cérémonie de remise des diplômes de la Haute école pédagogique du canton de Vaud, au Théâtre de Beaulieu, le 15 novembre, à 18 heures. Les différentes allocutions et remises de prix sont ponctuées par l’ensemble Ministrings et le groupe de musique ARA.

La HEP Vaud célèbre ses 1007 nouvelles diplômées et nouveaux diplômés, à qui elle a décerné 1016 titres, sous le signe, cette année, de la formation continue, qui permet aux enseignants d’actualiser ou d’acquérir de nouveaux savoirs tout au long de leur carrière.

Les enseignants entrent dans leur métier à une période charnière de l’éducation

Lors de son allocution, le recteur, Guillaume Vanhulst, souligne la particularité de l’époque dans laquelle ces nouveaux enseignants vont pratiquer leur métier. Il s’adresse à eux en ces termes: «vous entrez dans la carrière à un moment charnière de l’évolution des systèmes éducatifs où le regain de légitimité des opinions par rapport aux principes démocratiques et le repli sur les valeurs du privé ne vont pas faciliter votre travail!  Pourtant l’action n’attend pas et c’est à vous désormais de prendre en charge la conduite des classes qui vous seront confiées dans cet environnement plus complexe que jamais. N’oubliez pas que l’éducation est une situation de pouvoir et d’inégalité par excellence, un rapport social d’influence légitimement dissymétrique dans lequel cependant la démocratie a tout à gagner et vis-à-vis duquel elle professe une confiance absolue».

Une école en phase avec son temps et solide sur ses fondamentaux

De son côté, la Conseillère d'Etat, Cesla Amarelle, rappelle l’importance de la transition vers une éducation numérique, tout en conservant l’ambition fondatrice de l’école, à savoir: «être le berceau de futurs citoyens à l’esprit ouvert, aux valeurs affirmées et aux projets d’avenir confortés». Elle ajoute encore, au sujet d’une lutte qui lui tient à cœur, à savoir celle contre le harcèlement et son pendant digital, le cyber-harcèlement: «Je félicite la HEP Vaud d’avoir organisé, pour la deuxième fois en octobre dernier, une journée cantonale de formation continue contre le (cyber)-harcèlement. Et je vous invite, chers diplômés, à garder un œil attentif sur les programmes de formation continue touchant à de tels sujets, auxquels vous serez certainement confrontés dans l’exercice de votre profession. Car si vous recevez votre diplôme aujourd’hui, ce n’est pas pour autant que votre formation est terminée! Votre métier demandera toujours du renouvellement et de l’apprentissage, et c’est aussi en cela qu’il est si passionnant».

Les trois meilleurs mémoires ainsi que l’implication dans la vie du campus récompensés

Lors de cette cérémonie, plusieurs prix sont remis pour des travaux de diplômes issus de différentes filières.

Gregory Durand, président de la Société pédagogique vaudoise, remet le prix SPV du meilleur mémoire de Bachelor en enseignement préscolaire et primaire à Corinne Zoller et Sophie Chaubaroux pour «Des ateliers philosophiques au développement d’une attitude de secondarisation». Anne Paccolat et Carole Siné se partagent le Prix du meilleur mémoire de Master en Sciences et pratiques de l’éducation, la première pour son mémoire «Continuité dans le cycle 1 de la scolarité obligatoire: Observatoire de l’activité enseignante»; la seconde pour son mémoire «On ne naît pas directrice, on le devient: Une enquête suisse romande sur les parcours d’accès de femmes enseignantes à la fonction de directrice d’établissement scolaire».

Enfin le prix VIE du Campus, remis par l’Association des étudiants de la HEP, qui récompense l’investissement exceptionnel dans la valorisation de l’implication des étudiants dans la vie du Campus, revient à Francis Bisunu Kiense.

Quelques chiffres: Les diplômes par formation

Ce 15 novembre 2018, la HEP Vaud délivre 1016 titres qui se déclinent comme suit:

- 762 diplômes en formation de base
251 Bachelors
of Arts pour les degrés préscolaire et primaire ainsi que 17 diplômes et certificats cantonaux additionnels pour l'enseignement d'une nouvelle discipline; 188 Masters of Arts/of Science pour le degré secondaire I, ainsi que 10 diplômes additionnels pour l'enseignement d'une nouvelle discipline; 160 diplômes en Master of advanced studies en secondaire II, ainsi que 9 diplômes additionnels pour l'enseignement d'une nouvelle discipline; 22 Masters en sciences et pratiques de l’éducation, dont 7 avec spécialisation, délivrés conjointement par l'Université de Lausanne et la HEP Vaud ; 91 diplômes en Master en enseignement spécialisé, orientation enseignement spécialisé, dont 21 délivrés conjointement avec la HEP Valais, et 10 Maîtrises en éducation précoce spécialisée, 3 Master en didactique du français langue première, délivrées conjointement par l'Université de Genève et la HEP Vaud; 1 Master en mathématiques pour l’enseignement, délivré conjointement par l’EPFL et la HEP Vaud.

- 254 diplômes en formations postgrades
Soit: 137 CAS (Certificate of Advanced Studies) praticienne formatrice/praticien formateur; 8 CAS didactique du français langue seconde; 3 DAS (Diploma of Advanced Studies) enseignement des activités créatrices ou économie familiale; 40 CAS PSPS (Promotion de la Santé et Prévention en milieu Scolaire) option médiation scolaire ou délégué à la PSPS; 15 CAS bibliothécaire en milieu scolaire; 9 DAS accompagnement individuel et collectif, 17 CAS FORDIF (Formation en administration et gestion d'institutions de formation) et 25 CAS Apprentissages fondamentaux.

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page