HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Art à l'oeuvre: les vibrations par l'abstraction géométrique

Dernière mise à jour le 4 mars 2016

Quatre lithographies de Stéphane Dafflon, artiste lausannois, sont exposées par l'Art à l'œuvre au mois de mars. Un atelier impression d’objet vous est proposé le mardi 15 mars et/ou le jeudi 17 mars entre 12h30 et 14h00.

Stéphane Dafflon est né en 1972 à Neyruz, en Suisse. Il termine l'ECAL en 1999 et y enseigne depuis 2001. Il vit et travaille à Lausanne. Son travail entretient d'étroits liens avec le graphisme et le design, ses dessins changent même de support pour devenir motifs sur les tapis de l'Atelier Pfister. Lorsque Stéphane Dafflon débute ses études d'art, l'abstraction géométrique a déjà fait ses preuves et se retrouve dans les différents champs des arts appliqués ainsi que dans notre culture visuelle quotidienne. C'est de ces codes et de son quotidien que part l'artiste pour en proposer une relecture sous différentes formes d'une simplicité et d'un lissé élégants.

Un métissage du classique et du contemporain

Il travaille ses images à l'ordinateur avant de les en faire surgir en peintures murales minimalistes, en sculptures, en impressions ou encore en tapis, métissant ainsi un héritage artistique «classique» avec des pratiques contemporaines (logiciel graphique, design industriel). Ses peintures murales et ses installations viendront souligner une architecture ou en perturber la lecture habituelle. Qu'il soit installé dans l'espace ou plus classiquement accroché, on retrouve dans son travail une certaine vibration, comme un brouillage perceptif. «Ces rectangles aux angles légèrement arrondis et aux alignements décalés, en association avec l'utilisation des deux tons proches, font vibrer les motifs et en brouillent la perception jusqu'à faire naître un léger vertige.»

FR007ABCD: un titre mystérieux rempli de sens

Non, le titre n'est pas là pour vous faire enrager d'incompréhensibilité, c'est simplement la description de l'œuvre. Ici: Formes sur papier Rives, n°7 et la série est composée de quatre impressions A, B, C et D. Dans ces lithographies on identifie les formes géométriques du cercle, du carré et du triangle sans qu'elles soient pourtant présentes «directement». Elles apparaissent par fragments ou se dessinent en négatif. Ainsi avec FR007A on voit un carré dans un  cercle, avec FR007B un cercle dans triangle, avec FR007C un triangle dan uns cercle et avec FR007D une étoile (un carreau) dans un carré.

Des vibrations créées par la couleur

Chaque image est donc double, elle contient deux formes; l'une se dessine à l'extérieur des fragments colorés, l'autre se dessine à l'intérieur. La palette de couleur est composée d'un gris chaleureux, d'un jaune, d'un orange et d'un entre deux orange très jaune ou jaune très orange. Stéphane Dafflon joue sur cette proximité des couleurs pour les faire vibrer entre elles comme sur la combinaison de formes géométriques, perdant le spectateur dans un succession indéfinie de plans, de vides, de pleins, d'ouvert ou de fermé.

Informations pratiques

Lieu : A l’entrée du couloir du 6ème, av. Cour 33
Dates: 4  au 31 mars 2016
Titre: FR007A, FR007B,  FR007C, FR007D, Série: FR007ABCD
Auteur: Stéphane Dafflon
Mention particulière: Co-édition avec le centre d’art contemporain  FRI-ART
Technique: Lithographies. Formes en relief sur Rives.
Provenance: Tirage de 36 exemplaires dans l’Atelier Raynald Mettraux, Lausanne 

Atelier d'impression

Après une démonstration sur les  contrastes colorés, nous encrerons divers objets et les imprimerons en vue de composer une image.

Mardi 15 mars et/ou le jeudi 17, de 12h30 – 14h00, salle d’arts visuels 614
Inscription par mail auprès de nicole.goetschi-danesi(at)hepl.ch

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page