HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Un ordinateur pour chaque enfant dès le début de l’école obligatoire: le cas de l’Uruguay

Dernière mise à jour le 30 novembre 2016

Le 29 novembre, Valérie Jaton, de l’Unité d’Enseignement et de Recherches Médias et Technologies de l’information et de la communication (UER MT), s'est exprimée, lors d'une conférence publique, sur la question actuelle de l'école connectée. Ses observations étaient illustrées par l'exemple de l'Uruguay, pays dans lequel elle a passé 6 mois lors d'un congé scientifique.

Cliquez pour télécharger l'affiche

En décembre 2006, Le Président de l’Uruguay Tabaré Vasquez annonce la décision de mettre en œuvre pour son pays, le Plan CEIBAL, acronyme de «Connectivité Éducative en Informatique de Base et Apprentissages en Ligne».

La conférence présente le système scolaire uruguayen et quelques exemples de mise en œuvre du plan Ceibal dans des classes des différents degrés de l’école obligatoire. Elle est illustrée par des films tournés entre novembre 2015 et avril 2016, jalonnés d’entretiens avec plusieurs responsables de l’enseignement et de la recherche de ce pays sud-américain.

Une observation empirique

C’est lors d’un congé scientifique que Valérie Jaton, co-responsable de l’UPAV (Unité de Production Audio-Visuelle) et chargée d’enseignement dans l’Unité d’Enseignement et de Recherches Médias et Technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement et la formation (UER MT), s’est rendue 6 mois durant en Uruguay pour observer et analyser la mise en œuvre du Plan Ceibal. Ce projet de «one-to-one», généralisé à un pays entier, a débuté il y a dix ans déjà.  Il est né suite à la présentation d’un petit ordinateur à 100 dollars, faite par Nicholas Negroponte, professeur et chercheur au MIT (Massachusetts Institute of Technology) au forum de Davos en 2005. L’Uruguay est le premier client historique de l’association «One Laptop per Child» (un PC portable par enfant) , d’ailleurs présidée par Monsieur Negroponte lui-même, fondée en 2005 aussi, et financée par des entreprises actives dans le domaine des technologies de l’information et de la communication.

Pistes de réflexions

A quels objectifs répondent les investissements nécessaires au projet Ceibal, aussi bien du point de vue des apprentissages que de la société? Comment l’élève uruguayen est-il initié à l’utilisation de cet outil? A quelles fins? L’ordinateur est-il utilisé pour apprendre à lire et à écrire chez les jeunes élèves? Et comment? L’éducation aux médias est-elle intégrée dans la didactique? Comment est organisé le quotidien de la vie de la classe? L’ordinateur est-il utilisé autrement qu’un livre, et de quelle façon? Quelles stratégies le corps enseignant développe-t-il pour que ses élèves s’améliorent? Comment la formation des enseignant-e-s est-elle dispensée? Quel est le plan financier? Les questionnements écologiques sont-ils présents?

Toutes questions que la conférence pose en cherchant à alimenter la réflexion engagée sur l’école connectée.

Informations pratiques

Conférence publique de Valérie Jaton
Jeudi 29 novembre 2016
18h00 – C33-229
Entrée libre

Renseignements: valerie.jaton(at)hepl.ch

Pour des raisons d’organisation, si vous souhaitiez assister à  la conférence et que vous pensez rester pour l’apéritif qui suivra, merci d’annoncer votre présence à uer-mt(at)hepl.ch d’ci au 24 novembre 2016, en mentionnant conférence VJ dans l’objet de votre message.

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page