HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Actualités

Dernière mise à jour le 1 juillet 2020

Les membres de l'UER Didactiques des sciences humaines et sociales participent et organisent des colloques, des forums.

Cette rubrique tient lieu d'agenda et regroupe les dernières informations les concernant.

Histoire orale et culture numérique

Dernière mise à jour le 1 octobre 2020

2e Congrès Oralhistory.ch

Vendredi 6 novembre 2020, Université de Fribourg

Organisation : Université de Fribourg, HEP Vaud, PH Luzern, Oralhistory.ch

Depuis son origine contemporaine au début du siècle passé, l’histoire orale avait pour ambition la production de sources orales inédites. Au XXIe siècle, avec l’augmentation significative de nos possibilités de stockage (films, témoignages, photos), la capacité de mémoire de l’humanité s’est démultipliée. Cette inflation des matériaux audio et audiovisuels modifie le rapport à la source orale dans différents domaines de l’histoire : les archives, les musées, la recherche, l’enseignement. Comment cette abondance de témoignages agit-elle sur l’appréhension du passé et dans quelle mesure transforme-t-elle le travail d’histoire orale? Ce colloque a pour objectif de questionner les pratiques dans les domaines de l’enseignement, de la recherche et de l’histoire publique. Il permettra d’échanger autour d’expériences et de pratiques qui interrogent les rapports entre histoire orale et culture numérique.

1948: Aux origines du problème des réfugiés palestiniens

Dernière mise à jour le 1 juillet 2020

Actes de journées de formation continue – juin 2020

Les 29 et 30 avril 2019 ont eu lieu à la HEP Vaud les Journées de formation continue intitulées 1948 – Aux origines du problème des réfugiés palestiniens, destinées aux enseignantes et enseignants d’histoire et mises sur pied par l’Unité d’enseignement et de recherche Didactiques des sciences humaines et sociales. Le vif intérêt des participants, leurs retours globalement très positifs, et surtout la qualité de l’ensemble des conférences présentées durant ces deux journées très denses ont éveillé le souhait de publier les textes des intervenants. 

Les voici donc réunis, sous la forme imprimée d’un ouvrage collectif signé par des experts scientifiques, dont la plupart ont une renommée mondiale dans leur domaine: Riccardo Bocco, Benny Morris, Ilan Pappé, Schlomo Sand, Ilan Greilsammer, Elias Sanbar, Elias R. Khoury, Emmanuel Navon, Philippe Rekacewicz, Rosie Pinhas-Delpuech. L’ouvrage est enrichi par un glossaire, deux chronologies et deux contributions du professeur Jean-Benoît Clerc, organisateur du cours. Grâce à la haute tenue des douze textes proposés et à l’iconographie exceptionnelle qu’il rassemble, ce livre peut être considéré comme une référence permettant d’analyser en connaissance de cause les tenants et aboutissants des événements de 1948. Il offre ainsi aux historiennes et historiens, ainsi qu’à toute personne intéressée, un ensemble de ressources qui contribuent à éclairer une thématique d’une rare complexité.

Présentation de l’ouvrage et commande

Didactica Historica. Revue suisse pour l’enseignement de l’histoire, 6/2020, Neuchâtel : Alphil.

Dernière mise à jour le 26 mai 2020

Nouvelle parution – Mai 2020

Comment la conception de l’altérité a-t-elle marqué les rapports entre les individus à travers le temps et l’espace, dans différents contextes sociétaux ? Quels sont les mécanismes récurrents d’inclusion et d’exclusion que l’on peut observer ? Le dossier « Altérité » de Didactica Historica 6/2020 propose une variété d’études de cas qui documentent la caractérisation de ce qui est « autre », distinct de soi, pour mieux affirmer sa propre identité. Autant d’exemples significatifs permettant de questionner, en classe d’histoire, les rapports de force et de pouvoir, les rouages de l’appartenance et les mécanismes de discrimination au sein des sociétés humaines.

Parallèlement au dossier, les lectrices et lecteurs retrouveront les rubriques habituelles de Didactica Historica, les invitant à découvrir des recherches consacrées à l’enseignement et à l’apprentissage de l’histoire, des récits de pratiques enseignantes, des propositions de ressources pour l’enseignement et des comptes rendus de quelques parutions récentes.

Le site de la revue :  https://www.codhis-sdgd.ch/fr/

Le site de l’éditeur : https://www.alphil.com/index.php/didactica-historica-6-2020.html

The Teaching of the History of One’s Own Country. International Experiences in a Comparative Perspective. Frankfurt/M. :Wochenschau Verlag. Fink, N., Furrer, M. & Gautschi, P. (2020).

Dernière mise à jour le 26 mai 2020

Nouvelle parution – mars 2020

L’importance accordée à l’enseignement de l’histoire au sein de l’école est étroitement liée à la transmission de l’histoire de son propre pays. L’historiographie moderne s’est développée dans le contexte de l’avènement de l’Etat-nation, contribuant à écrire le récit national propre à chaque nation.

Dans la deuxième moitié du XXe siècle, avec l’accélération de la globalisation et la construction européenne, l’État-nation et le nationalisme ont pu être perçus comme des modèles dépassés. L’étude de l’histoire nationale est tombée en disgrâce. Le nationalisme et l’État-nation se sont toutefois révélés bien plus durables. Depuis la fin de la Guerre froide, les courants nationalistes se sont multipliés ; en attestent les nombreux conflits ethnonationaux ainsi que la prolifération de mouvements politiques exprimant différents types de séparatismes. Comment ces questions sont-elles prises en charge par l’historiographie et l’histoire enseignée? Selon l’historienne américaine Jill Lepore, «tandis que les historiens sérieux abandonnent l’étude de la nation, tandis que les universitaires n’essaient plus d’écrire une histoire à un peuple, le nationalisme ne meurt pas.» (Lepore, J. (2019). This America. The Case of the Nation. New York, p. 20). Les mythes et les stéréotypes nationaux semblent au contraire gagner en vigueur.

Un tel contexte politique général interroge le rôle de l’enseignement dans la réflexion critique sur l’histoire en général, et sur l’histoire de son propre pays en particulier. Comment passer d’une focalisation sur les identités nationales à une éducation ouverte au pluralisme ? Cet ouvrage présente des réflexions théoriques, des études empiriques et des exemples pratiques dans une perspective comparative et internationale. A l’aune des différents États et systèmes scolaires représentés ici, nous gagnons en intelligibilité sur les modalités de transmission de l’histoire de son propre pays ou de la nation, ainsi que sur les contextes sociopolitiques qui les sous-tendent.

Introduction en français: ici

Plus d’informations sur le site de l’éditeur: https://wochenschau-verlag.de/the-teaching-of-the-history-of-one-s-own-country-3164.html

Carl Lutz et l’engagement citoyen: obéir ou désobéir? - Soirée publique

Dernière mise à jour le 16 janvier 2020

À l’occasion de la Journée de la mémoire 2020, la HEP Vaud organise une soirée ouverte au public, le 29 janvier prochain, sur le thème de l’engagement citoyen, de la désobéissance civile et du délit de solidarité.

Cliquez pour télécharger le flyer

Un premier temps de la soirée sera dédié au diplomate suisse Carl Lutz qui, à l’insu de sa hiérarchie, a dirigé la plus grande opération collective de sauvetage de Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Un second temps permettra d’élargir la réflexion aux enjeux actuels de la désobéissance. Nos invités débattront de l’engagement citoyen, de la désobéissance civile et du délit de solidarité. Ils en interrogeront les motivations, les justifications, les légitimités, les contraintes. Il s’agira in fine de questionner un espace possible à l’école et, plus  généralement, dans l’espace public démocratique, pour une éthique de la désobéissance. Qu’apprenons-nous de celles et ceux qui enfreignent les lois d’un État pour défendre les droits humains? Lire la suite

Une nouvelle Docteure au sein de l'UER SHS

Dernière mise à jour le 25 mai 2020

Professeure HEP associée en didactique de l’éthique et cultures religieuses au sein de notre UER, notre collègue Christine Fawer Caputo a soutenu avec succès sa thèse de doctorat le vendredi 13 septembre 2019 à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève, sous la direction du Professeur Olivier Maulini.

Intitulée La mort à l’école : quelles conceptions du rôle chez les professionnels de l’enseignement ?, la thèse de Christine Fawer Caputo part du constat que l’école, lieu de vie par excellence, est aussi un lieu dont les acteurs – enseignant-e-s, élèves, équipes de direction, etc. – peuvent être confrontés à la mort et au deuil, ce qui génère des situations toujours délicates qui questionnent le rôle des professionnel-le-s de l’enseignement. Notre collègue a mené sa recherche selon deux axes principaux, l’un consacré à la gestion de crise en cas de décès d’un-e élève ou d’un-e enseignant-e, l’autre au processus d’accompagnement d’élèves endeuillés suite au décès d’un parent ou d’un membre de la fratrie.

Les deux questions de recherche qui structurent le travail de Christine Fawer Caputo sont formulées comme suit :

« Quels schèmes de conduite les professionnels de l’enseignement mobilisent-ils dans la gestion d’une crise ou l’accompagnement d’élèves endeuillés, en référence à quelles conceptions de leur rôle et quel prescrit institutionnel ?

Comment les expériences vécues conditionnent-elles leurs conceptions du rôle, dans quelles relations avec leurs affects, leur histoire personnelle et leur identité professionnelle ? »

Le cœur de cette recherche doctorale est une analyse du travail enseignant fondée sur des approches méthodologiques combinées (qualitative, compréhensive, inductive, induction croisée des régularités et des variations, théorie ancrée) et exploitant des données recueillies au moyen d’entretiens semi-dirigés et d’entretiens d’explicitation. A travers ses analyses, Christine Fawer Caputo met en évidence d’une part le rôle des caractéristiques individuelles des personnes impliquées dans une situation de crise ou qui s’investissent dans l’accompagnement d’élèves endeuillés, et d’autre part le rôle de ce qu’elle appelle les caractéristiques organisationnelles (prescrit institutionnel, directives départementales ou internes à un établissement, etc.). Les interactions complexes entre ces deux champs de caractéristiques débouchent, pour les individus concernés, sur des situations dans lesquelles ils se sentent en adéquation avec le rôle qu’ils sont appelés à jouer et en ressentent donc une certaine satisfaction, ou sur des situations qui révèlent un sentiment plus ou moins aigu d’inadéquation avec leur rôle, générant alors de l’insatisfaction et diverses formes de souffrance (stress, colère, épuisement, burn-out, fatigue compassionnelle).

Dans les conclusions de sa thèse, Christine Fawer Caputo insiste notamment sur l’importance de la prise en compte de ces questions dans la formation des enseignant-e-s, tant initiale que continue et formule des recommandations à cet effet. Elle ouvre également de nouvelles pistes de recherche qui devraient contribuer, à l’instar de son propre travail, à déconstruire les tabous et les impensés qui aujourd’hui encore sont associés à la mort et au deuil dans le contexte scolaire.

Chaleureuses félicitations à notre collègue pour cette très belle contribution aux nécessaires réflexions sur une thématique sensible !

Enseigner la Shoah

Dernière mise à jour le 25 mai 2020

Revue suisse pour l’enseignement de l’histoire, Didactica Historica 5/2019. Enseigner la Shoah

Pourquoi enseigner la Shoah au XXIe siècle ? Alors que disparaissent les derniers témoins de l’époque de la Seconde Guerre mondiale et que se creuse l’écart temporel entre ce passé et le présent des élèves, quelles sont les ressources, les pratiques et les expériences porteuses de sens pour le présent et l’avenir ? Quelles sont les difficultés soulevées et quels sont les défis à relever ? Didactica Historica 5/2019 consacre un numéro spécial à ces questions, avec pour objectif de soutenir des démarches innovantes et de promouvoir les échanges internationaux pour apprendre les uns des autres.

http://www.alphil.com/index.php/alphil-revues/didactica-historica-revue-suisse-pour-la-enseignement-de-la-histoire/didactica-historica-5-2019.html

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page