HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Gestion de classe, son évolution et ses déclinaisons

Dernière mise à jour le 11 mai 2020

La gestion de classe est une des préoccupations principales des pratiques enseignantes. Elle constitue un des principaux champs de recherche et de formation de l'UER AGIRS.

Au sein du pôle Gestion de classe, son évolution et ses déclinaisons nous mettons en lumière, par des recherches historiques, l'évolution de la gestion de classe, en particulier les méthodes et les moyens d'enseignement ainsi que la circulation des savoirs pédagogiques. Côté élèves et enseignant·e·s, nous nous intéressons à l’entrée dans la scolarité en travaillant sur les représentations des actrices et des acteurs sur les premiers degrés. De plus, nous investiguons les problématiques de gestion de classe (gestes professionnels, gestion de la discipline, relation pédagogique, organisation) que rencontrent les enseignant·e·s novices lors de leur entrée en fonction entre collaboration et isolement. Pour nouer la gerbe, nous cherchons à mettre en évidence les pratiques pédagogiques qui favorisent ou qui empêchent la démarche d’enseignement-apprentissage. Nous nous attachons à appliquer des concepts et des théories qui s’appuient notamment sur les neurosciences, la sociologie de l'éducation, la sociologie de l'exclusion, etc.

La formation à la conduite de classe et les enseignants novices

Cette recherche a pour but de mettre en évidence l’exploitation faite de la formation dispensée en gestion de classe à la HEP Vaud par les enseignants novices issus de cette même institution.
Plusieurs recherches (Bourbao, 2010 ; voir aussi Chouinard, 2009 ; Durand, 1996 ; Opinel 2002) montrent que les enseignants novices sont principalement préoccupés par des problématiques liées à la gestion de classe. En effet, les enseignants novices conjuguent difficilement les préoccupations liées à la discipline en classe avec l’enseignement d’une discipline (Meirieu, 2005).

Notre but est de faire émerger les éléments problématiques et les lacunes des enseignants novices par rapport à la gestion de classe. Puis, nous allons comparer ces constats avec les contenus dispensés dans le cadre de la formation initiale en gestion de classe. Nous espérons ainsi grâce à cette démarche apporter de la matière afin de renforcer la formation pour qu’elle réponde au plus près des besoins des futurs enseignants.

L'équipe de recherche est composée des personnes suivantes :

Brülhart Elodie - Court Laurence - Martin Boris - Pidoux Marc

Contact:

Marc Pidoux: marc.pidoux(at)hepl.ch

Le début de la scolarité est au cœur des réflexions et des politiques éducatives en Europe et en Suisse, plaçant l’accueil institutionnel des enfants de trois à six ans comme un des moyens de lutter contre les inégalités sociales et culturelles face à l’école.

Dans le canton de Vaud, depuis les accords intercantonaux sur l’harmonisation scolaire et la mise en application de la loi sur l’enseignement obligatoire, les enfants sont scolarisés dès quatre ans. L’école enfantine (1P-2P) marque ainsi pour tous l’entrée dans la scolarité obligatoire. Ce changement structurel la place à l’intersection de deux champs : d’une part, celui de la petite enfance (définie par l’UNESCO comme la période allant jusqu’à six ans), et d’autre part, celui de la scolarité primaire.

Cette double appartenance met en tension les pratiques pédagogiques au sein des classes : celles spécifiques de l’accueil du jeune enfant et celles propres à la forme scolaire. Elle comporte les risques de fragiliser l’approche globale de l’enfant et de glisser vers des pratiques plus transmissives (Eurydice, 2009), renforçant ainsi une primarisation de l’école enfantine (Wannack et al., 2006) et l’enfermement de l’élève dans un formalisme scolaire plus traditionnel (Joigneaux, 2009).

La recherche de l’équipe ENTSCOL (Entrée dans la scolarité) vise à mieux comprendre les significations que les enseignant·e·s 1P-2P donnent à ce nouvel environnement, notamment au sujet des objets suivants :

  • leurs représentations de l’école enfantine et de ses missions, ainsi que le processus de construction de ces représentations,
  • leur compréhension des apprentissages fondamentaux propres à ces degrés de la scolarité,
  • leurs pratiques pédagogiques et les ressources mobilisées.

Elle est composée des personnes suivantes : Catherine Amendola, Sandrine Angéloz Huguenot et Marie Jacobs

Contact:

Catherine Amendola: catherine.amendola@hepl.ch

Le manuel scolaire de français, entre production locale et fabrique de savoirs

Le cas des manuels et de leurs concepteurs dans le canton de Vaud au 19e siècle.

Ce travail de recherche résulte d’un travail de doctorat. Il se focalise sur les acteurs et les savoirs liés à la chaîne de production-édition-diffusion des manuels scolaires dans le canton de Vaud du 19e siècle. Vaud à l’aube du 19e siècle a des caractéristiques particulières : c’est un état francophone au sein d’une fédération qui indépendant dès 1798 doit construire son cadre légal ; il est également souverain et autonome quant à son institution scolaire. De sa première loi en 1806 jusqu’à celle de 1906, l’école vaudoise prendra forme. Au travers de l’observation de l’apprentissage de la langue française, nous posons les questions suivantes : comment l’institution alphabétise-t-elle la population scolaire ? Quels sont les contenus qui sont privilégiés ? Comment le manuel scolaire devient-il un outil pour propager les savoirs et massifier l’enseignement ? Quels sont les acteurs et les forces décisionnelles en présence ?

Cette recherche s’inscrit dans le cadre d’un FNS Sinergia – Projet A Transformation des savoirs scolaires dans les disciplines français, allemand, histoire en Suisse romande (1830-1990)  mené par l’équipe de recherche erhidis de l’UNIGE.

Concernant le fond Sinergia voir le site http://erhidis.files.wordpress.com/2013/11/projet-sinergia.pdf

Concernant l’équipe de recherche voir le site http://erhidis.wordpress.com/equipe-de-recherche/

Contact:

Sylviane Tinembart: sylviane.tinembart(at)hepl.ch

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page