HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Langues-Cultures étrangères en Romandie: le point sur la didactique

Dernière mise à jour le 15 janvier 2015

L'Unité d'enseignement et de recherche "Didactiques des langues et cultures" invite les didacticiens et les didacticiennes des langues-cultures étrangères modernes et anciennes à se réunir pour une journée d'étude. Elle leur donne rendez-vous le mardi 3 février à la HEP Vaud pour discuter et échanger sur leurs conceptions et leurs pratiques.

Cliquer pour télécharger le flyer

Après plus de dix ans d’existence, après la formation de quelques volées d’enseignants de langues étrangères, après la rédaction de plans d’études et leur révision... le temps est venu de tirer un premier bilan de ces activités et de susciter un échange sur les expériences faites dans les institutions romandes de formation des enseignants.

A une époque où l’on parle de plurilinguisme, de didactique intégrée et intégrative, d’approches plurielles et actionnelles, il est souhaitable de porter un regard vers ce qui constitue l’essence de l’activité des didacticiennes et des didacticiens des HEP romandes: s’assurer que les étudiants que nous formons soient en mesure de faire apprendre les langues-cultures étrangères à leurs élèves, motiver ces étudiantes et ces étudiants à se former dans la perspective d’être de bons enseignants, les équiper de compétences et de connaissances qui leur permettront de poursuivre une carrière longue et riche de satisfactions.

Permettre aux idées d'émerger

Cette journée de travail a un objectif modeste dans la mesure où il s'agit d'une première. Son organisation est née de la volonté de mettre les formatrices et formateurs en didactique des langues-cultures en contact, afin de créer un réseau de collaboration et d’échange francophone en Suisse.

Pour cela, la thématique proposée est large, afin de permettre à toutes les idées et à toutes les préoccupations d’émerger: «Qu’est-ce qui détermine notre enseignement en didactique des langues-cultures étrangères?» Les différences de contexte institutionnel peuvent donner lieu à des réponses très variées et les conséquences sur la conception de la formation peuvent être multiples: nécessité d’une refonte des plans d’études (PER...), introduction de standards, prise en compte des besoins exprimés par les enseignantes et les enseignants de terrain, statut des langues étrangères en tant que disciplines scolaires, expériences personnelles d’enseignement/ apprentissage des formatrices ou des formateurs, influence des formations suivies, des lectures, des injonctions des autorités...

La démarche proposée devrait permettre de mieux connaître les préoccupations communes ou spécifiques aux différentes institutions et d’engager des collaborations et des échanges à développer par la suite.

Organisation

Les HEP des cantons Passepartout (HEP FR et VS germanophone, HEP Berne, PH FHNW), l’institut de formation du Canton du Tessin (DFA SUPSI), ainsi que l’EFLE à l’UNIL sont invités à suivre les présentations et à participer aux discussions. Chaque institution participante disposera d’une plage de 45 minutes pour une intervention plénière de 30 minutes, suivie d’un échange de 15 minutes. Les HEP et institutions de formation sont invitées à proposer une seule intervention (qui peut être animée à plusieurs voix) traitant de la thématique proposée.

Appel à contribution

L’appel à contribution s’adresse aux HEP FR, VS, BEJUNE et aux instituts de formation des universités de Genève et de Fribourg.

Les organisateurs vous sont reconnaissants de compléter et de renvoyer le «canevas pour intervention», disponible au bas de cette page, accompagné d'un résumé de votre intervention n’excédant pas 2000 signes (espaces compris) pour le lundi 5 janvier.

Inscription

Les participants peuvent s'inscrire jusqu'au 19 janvier grâce au formulaire ci-dessous.

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page