HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Nicolas Perrin

Dernière mise à jour le 29 août 2018

Professeur HEP ordinaire, spécialisé sur les dispositifs de formation/enseignement et l'analyse de l’activité

Mes activités d'enseignement et de recherche s'inscrivent dans une approche enactive de l'activité. Mon approche consiste à rendre compte du point de vue de l'acteur, qu'il soit élève, étudiant, enseignant ou formateur au sein de dispositifs de formation/enseignement. Je m'intéresse notamment à l'usage des exemples, à la dynamique de la construction des connaissances et à certains dispositifs de formations (simulation, Design-Studio, Lessons/Learning Studies).

Mon enseignement privilégie l'approche d'une formation "par la recherche", que ce soit dans le cadre du mémoire professionnel, de cours centrés sur l'analyse de l'activité ou d'introduction à la recherche en sciences de l'éducation.

Je suis membre associé de l'équipe CRAFT (FPSE, Université de Genève) et collabore activement avec plusieurs chercheurs français dans le champ de l'analyse de l'activité.

Coordonnées

Email: nicolas.perrin(at)hepl.ch
Téléphone: +41 21 316 09 44
Bureau: B21-333
Adresse postale: HEP Vaud - Avenue des Bains 21 - B21-333 - 1014 Lausanne

Fonctions et mandats

Internes:

  • Professeur HEP ordinaire (UER enseignement, apprentissage et évaluation).

Externes:

  • membre du comité de rédaction de la revue "L'Éducateur",
  • membre de la rédaction de la Revue suisse des sciences de l’éducation (RSSE).

Enseignements

Formation de base

Bachelor primaire:

  • introduction à la recherche en sciences de l'éducation
  • séminaire de préparation au mémoire professionnel

Master UNIL-HEP en sciences et pratiques de l'éducation

  • situations éducatives et analyse de l'activité
  • didactique générale

Formation postgrade

CAD/DAS PIRACEF

Intervention sous la forme de Learning Study

Axes et projets de recherche

Mes activités de recherche s’inscrivent dans une approche enactive (Maturana & Varela, 1994; Varela, Thompson, & Rosch, 1993) -- tout en étant en dialogue avec d’autres « entrées activité » --- en adoptant un point de vue phénoménologique (Depraz, 2012; Depraz, Varela, & Vermersch, 2012; Roth, 2012a). Il porte centralement sur la construction des connaissances (Perrin, 2010, 2011; Perrin & Dieumegard, 2012). L’enjeu est de rendre compte du point de vue de l’acteur qui ne connaît pas (Hwang & Roth, 2011; Roth, 2012b) ce qui empêche de penser l’acquisition des connaissances comme un processus de rapprochement progressif d’un but défini par un autre acteur, puisque justement le but n’est pas identifié/identifiable par celui qui apprend.

Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page