HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Psychologie et éducation: controverses et perspectives

Dernière mise à jour le 30 avril 2018

Le jeudi 24 mai prochain, l'UER Développement de l'enfant à l'adulte organise son second cycle de conférences sur le thème de la prévention et de la santé dans les établissements scolaires.

Cliquez pour télécharger le flyer

L’UER développement de l’enfant à l’adulte a le plaisir de vous inviter au deuxième épisode du cycle de conférences qui vise à discuter l’éclairage de la psychologie sur les problématiques vives des sciences de l’éducation, en particulier dans le domaine de la scolarisation. Il est question d’analyser de manière critique l’apport de diverses approches psychologiques (neurosciences cognitives, psychologie du développement, psychologie de la santé, psychologie positive, p.ex.) dans la réflexion sur le développement socioaffectif, l’apprentissage, l’inclusion scolaire et la santé des acteurs. Ce deuxième épisode porte sur les aspects de la prévention à l’école qui peuvent venir mettre à mal le rôle protecteur de l’école en ce qui concerne la santé des élèves et des enseignantes et des enseignants. Ces conférences sont ouvertes à toute personne intéressée par l’enseignement, l'éducation et la psychologie.

Programme

18h00   Bienvenue et introduction
             Conférence 1 – Piera Gabola
             Conférence 2 – Carole Moix Wolters
             Conférence 3 – Nicolas Meylan
             Discussion
19h30   Apéritf

Résumé des mini-conférences

Conférence 1

Les enseignants en burnout ont-ils des problèmes ou sont-ils le problème?
Piera Gabola, chargée d'enseignement (UER DV) 

Ces dernières années, de nombreuses études nationales et internationales ont montré que l’enseignement est considéré comme une profession à haut risque de burnout à cause de multiples sources de stress. Des constatations de ces études, il semblerait que les enseignants qui ont «tant de problèmes» deviennent finalement eux-mêmes le problème. Comment redonner un rôle identitaire positif désormais perdu à ces enseignantes et ces enseignants considérés comme malades? Il y a un risque de continuer à parler de burnout à la place de reconnaitre ce que les enseignantes et enseignants font déjà de positif en renforçant notamment leur motivation, efficacité, optimisme, satisfaction, sentiment de compétence. 

Cette conférence tente de faire le point sur la question des enseignantes et des enseignants en burnout et propose une réflexion sur la possibilité de former le corps enseignant selon une approche positive pour prévenir le phénomène d’épuisement professionnel et faire de l’école un lieu protecteur pour la santé des enseignantes et des enseignants et également des élèves.

Conférence 2

Projets PSPS, des projets durables?
Carole Moix Wolters, chargée d'enseignement (UER DV)

Les bonnes pratiques en matière de promotion de la santé et prévention en milieu scolaire (PSPS), qu’elles ciblent la durabilité des projets, l’approche globale ou l’implication active des partenaires concernés dès le début, sont largement diffusées. Qu’est-ce qui entrave donc leur mise en œuvre dans les établissements scolaires? Quels sont les défis des projets d’établissements durables? Comment mobiliser les professionnelles et les professionnels à participer aux projets de santé? 

Cette conférence propose de considérer ces questions sous l’angle de l’engagement des professionnelles et professionnels pour la santé à l’école. Nous explorerons les motifs d’engagement possibles, ceux de désengagement et de non-engagement. Nous parcourrons ensuite les formes de soutien possible à ces différentes formes d’engagement de la part des équipes de direction et PSPS. Finalement, nous formulerons quelques pistes qui pourraient être proposées au corps enseignant dans le domaine de la PSPS.

Conférence 3

Prévention à l’école: malaise dans la culture?
Nicolas Meylan, professeur formateur (UER DV)

Il est largement admis que l’école est un contexte privilégié pour la prévention et les sollicitations sont nombreuses dans une société qui répond à une certaine idéologie sécuritaire. Si la multiplication des intervenantes et des intervenants, des modèles et des pratiques permet d’apporter des réponses spécifiques aux difficultés rencontrées, elle risque également de renforcer les clivages et de créer une forme de malaise dans la prévention scolaire. Cette conférence propose d’aborder ce malaise et souligne l’importance d’une culture commune en matière de prévention, en questionnant notamment la place de la formation des enseignantes et des enseignants et autres professionnelles et professionnels de l’école.

Informations complémentaires

Jeudi 24 mai 2018
HEP Vaud, salle C33-520
Avenue de Cour 33, Lausanne

Entrée libre
Inscription souhaitée: uer-dv(at)hepl.ch

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page