HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Côté philo: l’éducation sous l’œil des philosophes

Dernière mise à jour le 30 septembre 2021

La HEP propose cette année une série de rendez-vous pour entrer en dialogue avec quelques philosophes afin de réfléchir de manière différente sur le thème de l’éducation. À chaque événement, une mini conférence est proposée sur la pensée d’un philosophe, et est suivie d’un échange autour des thématiques soulevées.

Cliquez pour télécharger l'affiche

La philosophie de l’éducation cherche à interroger, à clarifier et à mettre en perspective les questions qui entourent l’acte éducatif et les valeurs qu’il sous-tend. L’œuvre d’éducation n’est jamais gratuite, elle répond à une finalité et renvoie nécessairement, ultimement, à une réflexion d’ordre philosophique. L’éducation a, de tout temps, interpellé les philosophes, et leurs questionnements rejoignent bien souvent les nôtres, ces grandes questions logées dans l’ombre de nos pratiques qui poussent à interroger le sens de nos actions: pourquoi éduque-t-on? Qu’est-ce que la connaissance? Quel est le rôle de l’école? etc.

Au programme, ce semestre:

Mardi 12 octobre 2021 – 17h00 à 18h30 – Aula des Cèdres, auditoire nord

Motiver à l’apprentissage: introduction à la philosophie de John Dewey

Le point de départ doit toujours être l’élève, le savoir se fait plutôt qu’il ne s’apprend, l’enseignant doit être accompagnant et non plus maître à penser, l’école est ennuyeuse alors qu’elle devrait donner le goût du monde… Ces idées sont au cœur de la pédagogie de John Dewey (1859 – 1952), et elles ébranlent les modèles traditionnels pour viser une éducation qui mimerait le monde qui l’entoure plutôt qu’une école raidie par l’écart qui l’en sépare. Adulée ou combattue, la pensée de John Dewey ne laisse aucun éducateur indifférent, d’abord parce qu’elle entraîne dans son sillon des enjeux philosophiques essentiels – nature de l’enfant, finalité de l’éducation, politique et école -, mais aussi parce que ses idées secouent nos salles de classes d’une manière incroyablement concrète.

Lundi 06 décembre 2021 – 17h00 à 18h30 – Aula des Cèdres, auditoire nord

Introduire au monde: l’éducation selon Hannah Arendt

«Pourquoi le petit John ne sait-il pas lire?» À cette question, Hannah Arendt (1906 – 1975) aurait certainement répondu que c’est la faute… de John Dewey. Dans La Crise de la Culture, la philosophe et sociologue allemande dresse le constat éclatant d’une éducation défaillante (celle des États-Unis du début du XXème siècle). Avec une plume tranchante et parfois caustique, elle montre la responsabilité des pédagogies pragmatistes et les dérives qu’elles ont générées, et mène une réflexion philosophique percutante sur la finalité que doit poursuivre l’éducation: «introduire au monde».

Par ses mots, la notion de culture reprend du sens: dans un monde moderne qui cherche à s’affranchir du passé en revendiquant pouvoir tout réinventer ex nihilo, la lecture d’Arendt est indispensable et soulève les enjeux majeurs des réflexions actuelles en matière d’éducation.

Contact & renseignements

Martine Vonlanthen
UER Didactiques des sciences humaines et sociales
Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page