HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

La pédagogie sur un plateau

Dernière mise à jour le 12 juin 2017

Que se passe-t-il quand le théâtre s'invite dans la pédagogie? Que peut tirer l'enseignement des secrets de fabrication de la scène? PRISMES consacre cette nouvelle édition aux liens souvent surprenants, toujours profonds, qui se tissent entre le monde du théâtre et le monde de l'éducation.

Médiateur idéal, le théâtre invite à explorer tous les recoins des êtres en perpétuelle construction que nous sommes, au-delà des apparences singulières et plurielles, et à plonger tête la première dans des univers rêvés ou pas même imaginables… Cette puissance du théâtre, qui a traversé plus de 2 millénaires sans fatigue, ne peut que passionner la pédagogie, dont le « triangle amoureux du savoir » repose sur le découvrir, le faire et l’être.

La pédagogie, soutenue et enrichie par la scène

Dans ce numéro de PRISMES, nous avons donc décidé de lever le rideau sur les possibles qu’offrent le théâtre et ses déclinaisons à la pédagogie, pour la soutenir et l’enrichir au travers de multiples expériences conduites par des protagonistes aux profils contrastés. À titre d’exemples : ces jeunes élèves de Fully qui revisitent Roméo et Juliette, des gymnasiens morgiens à la conquête de Phèdre, ces collégiens et ces futurs managers qui donnent tout pour l’impro à Nyon et, à la HES SO, cette étudiante HEP italophone qui met ses connaissances acquises dans l’Atelier théâtre au service de sa classe, cette professeure HEP que sa passion de l’oralité mène jusqu’au Grand-Nord, ce couple belge qui fait, du théâtre, un cours de théâtre magistralement sens dessus dessous.

Le théâtre, arme de paix

Dans une démarche résolument tournée sur le vécu et ses trajectoires, nous sommes partis en quête de celles et ceux – formateurs, enseignants, étudiants, élèves, professionnels du spectacle, élus, travailleurs sociaux – qui donnent chair à cette fructueuse rencontre entre le théâtre et la pédagogie. Les résultats de cette conjonction sont souvent épatants. Que ce soit pour faire entrer l’individu dans l’antichambre des grands textes et de la culture, pour renforcer la confiance en soi et développer sa créativité, pour élargir sa conception du réel, découvrir d’autres réalités et approfondir la conscience de son humanité, pour construire cette présence au monde qu’on appelle la citoyenneté, le théâtre est une arme formidable. Une arme de paix qui se fraie un chemin jusque dans les espaces les plus hostiles et les plus escarpés. Telle la voix de ces prisonniers à perpétuité qui s’élève comme l’expression d’une thérapie sociale d’urgence dans un Liban aux blessures toujours à vif. Telle la voix de ces demandeurs d’asile qui, surmontant l’écueil d’une langue française qu’ils connaissent à peine, jouent ce qui leur est arrivé sur les routes de l’exil, devant des écoliers genevois médusés…

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page