HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Saison 2012

Dernière mise à jour le 30 juillet 2014

Tous les événements de la saison 2012!

Retrouvez toutes les informations concernant les événements de la saison 2012.

Mendelssohn – Une rédemption

L’Ensemble vocal Arpège et le Chœur HEP, sous la direction de Julien Laloux, ont retrouvé l’OCL et ont poursuivi l'exploration de l’oeuvre de Mendelssohn, le 16 mai à l'Eglise St-François, à Lausanne. Les concerts ont été repris, accompagnés par Eun-Young Yoon à l'orgue, le 29 septembre au Temple d'Orlon et le 30 septembre à l'Eglise du Pasquart à Bienne.

Les auditeurs ont été invités à revisiter les 4 derniers jours de la vie de Jésus, étonnant cheminement qui met en lumière l’action rédemptrice du Christ.

Toucher au coeur et à l'âme

Ce concert était aussi l’occasion d’entendre des oeuvres de 2 périodes distinctes et essentielles dans la vie du compositeur. Tout d’abord, l’imposante séquence liturgique Lauda Sion, qui bénéficie de l’élan créateur de Paulus et Elias, oratorios qu’il compose à la fin de sa vie; puis 3 oeuvres écrites au cours des années d’intenses découvertes des oratorios de Haendel et des passions de Bach: O Haupt voll Blut und Wunden, Wer nur den lieben Gott lässt walten et Verleih uns Frieden.

A cette époque, Mendelssohn ressent le besoin d’exprimer sa foi profonde au travers de cantates de choral. Ainsi naît une musique très touchante qui, tout en faisant écho à ses modèles baroques, trouve son expression propre. Les interprètes n'en font pas mystère. Ils veulent toucher le public au coeur et à l'âme et dévoiler pour lui le sens profond de la "rédemption".

Ensemble vocal Arpège, Choeur HEP, Orchestre de Chambre de Lausanne
Direction: Julien Laloux
Solistes: Sabina Fulgosi, soprano; Véronique Rossier, alto; Florian Stern, ténor; Markus Volpert, basse

Orfeo ed Euridice

L'opéra de Gluck, "Orfeo ed Euridice" a été présenté au public à l'Aula des Cèdres, du 28 janvier au 1er février 2012. La dernière représentation était exclusivement réservée aux membres de la HEP Vaud.

Si Monteverdi a fait du mythe d’Orphée et Euridice l’un des premiers opéras de l’Histoire de la musique, Gluck, avec sa nouvelle conception du drame lyrique, en a fait le premier opéra moderne. En collaborant avec le librettiste Calzabigi, il privilégie la clarté et la cohérence du discours, en rétablissant l’équilibre entre les parties vocales et instrumentales, sans négliger la beauté et l’importance de la voix.

Cette œuvre est mise en scène par Julie Beauvais avec Ferran Gili-Millera à la direction musicale et l’ensemble vocal HEPtaèdre, préparé par Julien Laloux, et l’orchestre de chambre AMABILIS, qui fête son cinquantième anniversaire. Orfeo (Frédéric Moix) pleure sur le tombeau de son épouse Euridice (Carole Rey). Le dieu de l’amour (Alexandra Hewson) l’autorise à aller chercher sa bien-aimée dans l’autre monde, à condition de ne pas la regarder avant d’en être sorti et de ne pas lui dévoiler cette terrible exigence…

Informations pratiques

La représentation du 1er février est gratuite pour les membres de la HEP Vaud, leur famille et leurs amis.

Lieu: Aula des Cèdres, Avenue de Cour 33, 1014 Lausanne

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page