HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Saison 2011

Dernière mise à jour le 30 juillet 2014

Mozart et l'influence italienne: Joyaux de la musique sacrée

Chœur HEP et Ensemble Musica Poetica d'Annecy

Dimanche 15 mai 2011
Temple de Lutry
Direction: Julien Laloux
Solistes: Sabina Fulgosi, Véronique Rossier, Bertrand Bochud et Daniel Bacsinszky

Parti à trois reprises avec son père sur les routes de la péninsule, Wolfgang y découvre un style à la fois riche, profond et léger. A treize ans, l’apprenti compositeur a la chance de croiser le chemin du célèbre Padre Martini, qui compte aussi Jean-Sébastien Bach parmi ses élèves, et dont les leçons permettront au jeune Mozart d'acquérir des bases uniques dont profitera l'ensemble de son oeuvre à venir.
Désormais capable de transmettre une intention textuelle et musicale qui dépasse le langage de l'époque, il trouve à ce moment-là l’expression qui lui est propre. C’est donc un jeune Mozart touché par la grâce de la musique italienne que le Choeur HEP, et son chef Julien Laloux, présenteront au public. La Messe brève en Fa K.192, les Litanies de Lorette K.109, le Sancta Maria, le fameux Exsultate jubilate pour soprano solo, le superbe et méconnu Sub tuum praesidium pour deux voix de femmes solos, la symphonie en Ré K.82 et l'offertoire Inter natos mulierum. Autant d’oeuvres intimistes et lumineuses qui marquent l’entrée dans l’histoire de la musique d’un géant au-delà de toute mesure.

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page