HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Pôle "inclusion"

Dernière mise à jour le 3 juillet 2019

Promotion de la santé des élèves et des enseignants et prévention en milieu scolaire.

Développement de la communauté éducative dans une visée inclusive

Le pôle Inclusion oriente dans une visée inclusive les activités de formation, d’accompagnement et de recherche menées par l’UER. Les défis posés à la communauté éducative par la diversité toujours croissante de ses membres interrogent la manière dont ses actrices et acteurs y répondent. Il s’agit de passer d’un paradigme intégratif, centré sur l’individu qui doit faire la preuve de sa capacité à entrer ou se maintenir dans le groupe, à un paradigme inclusif impliquant toute la communauté éducative, cette dernière n’étant l’exclusivité de personne.

L’évolution des rôles et fonctions découlant de la mise en oeuvre d’une école inclusive est analysée au niveau tant des élèves, des professionnels que du système scolaire. Elle nécessite d’accompagner aussi bien les actrices et acteurs de l’école que de repenser l’organisation scolaire. Pour ce faire, les recherches menées notamment au sein du Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS) sont articulées avec les formations et les accompagnements conduits par l’UER.

Exemples de cours (formation initiale) :

  • BP33PSI - Scolarisation des enfants ayant des besoins particuliers
  • BP53AP-f - De l’intégration à l’inclusion scolaire : rôles et pratiques au sein de la classe
  • MSDEV31-11 - Les transitions au secondaire 1 : élèves à risque et rôle protecteur des enseignant·e·s
  • MSDEV35 - Intégration et inclusion scolaires
  • MAES 302 - Collaboration dans un contexte inclusif

Exemples de prestations de formation continue et/ou postgrade :

  • 15-PE090 Inclure en classe ordinaire des élèves ayant des besoins particuliers.
  • Accompagnements de projets d’établissement dans une visée inclusive.
  • Le projet des communautés d’apprentissage en contexte inclusif : Un projet de formation continue visant l’approfondissement de problématiques scolaires par une collaboration entre enseignant·e·s pendant au moins une année voire deux ans ou plus (Leclerc, 2012). 8 communautés d’apprentissage professionnelles sont actuellement en activité dans différents établissements scolaires et sont accompagnées par des formatrices et formateurs de la HEP.

Exemples de travaux de recherche :

  • Étudiant·e·s à l’enseignement novices et difficultés de comportement à l’école : tendances à mettre en place des mesures d’intégration ou d’exclusion. Cette recherche quantitative vise à analyser les cognitions, émotions et réactions des étudiant·e·s en début de formation à l’égard de l’inclusion d’élèves présentant des difficultés de comportement.
  • Pratiques intégratives : des orientations de l'établissement au projet de l'élève (PIDOPÉ). Cette recherche exploratoire vise à étudier au sein de 4 à 5 établissements de la scolarité obligatoire la manière dont les orientations pédagogiques prises par leurs directions orientent la collaboration des enseignant·e·s autour du projet pédagogique d’un élève ayant des besoins éducatifs particuliers.
  • Représentations chez les parents d’élèves de l’intégration scolaire (REPEDIS). Cette recherche-action participative porte sur les représentations et les positionnements des parents d’élèves membres de l’APE envers l’intégration scolaire. Elle vise également à identifier des pistes de développement du projet « Tous différents, tous élèves » mené par cette association.

Exemples de projets reliant la formation et la recherche :

  • ISCODEC : inclusion scolaire d’élèves présentant des difficultés de comportement : ce projet implique les étudiants-es de la HEP dans une recherche collaborative entre le Québec et la Suisse (équipe de recherche du LISIS, sous la responsabilité de Nancy Gaudreau, de l'Université Laval, à Québec, et de Valérie Benoit, de l'UER Pédagogie spécialisée, HEP-Vaud): il s'agit d'étudier les perceptions des acteurs (enseignants, élèves présentant des difficultés de comportement et leurs pairs) au sujet de la gestion de la classe et des comportements difficiles en contextes inclusifs.
  • Liens chez de futurs enseignants entre leur formation, leurs représentations et leurs pratiques pouvant soutenir l’inclusion (FOREPI). Cette étude a pour principal objectif de déterminer les liens entre les dispositifs de formation mis en place dans différentes institutions de formation et à différents moments du développement professionnel (formation initiale, entrée dans la profession), l’évolution des représentations des futur·e·s et jeune·s enseignant·e·s et celle de leurs pratiques pédagogiques permettant la prise en compte de la diversité des élèves.

Publications récentes significatives :

Gremion, L., Ramel, S., Angelucci, V., & Kalubi, J.-C. (Éds). (2017). Vers une école inclusive. Regards croisés sur les défis actuels. Ottawa : Presses de l’Université d’Ottawa. (Contributions d’autres membres de l’UER : V. Schürch)
Prud’Homme, L., Duchesne, H., Bonvin, P., & Vienneau, R. (Éds.). (2016). L’inclusion scolaire: ses fondements, ses acteurs et ses pratiques. Bruxelles : De Boeck Supérieur. (Contributions d’autres membres de l’UER : S. Ramel).
Bonvin, P., & Gaudreau, N. (2015). Prévenir et gérer les problèmes de comportement en classe : préparation perçue de futurs enseignants suisses et québécois. Revue Suisse des Sciences de l’éducation 37(3), 481-501.

Personne de contact : Serge Ramel

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page