HEP VAUD
Début navigation chapitre
Fin navigation chapitre
Début contenu

Appel à communication – Innovation et recherche: métamorphose de la formation enseignante?

Dernière mise à jour le 17 juillet 2017

Les 15 et 16 février 2018, le Centre de soutien à la recherche organise un colloque sur le thème de l'innovation dans la recherche. Un appel à communication est lancé, les propositions sont à envoyer jusqu'au 31 juillet 2017.

«C’est dans la métamorphose que se régénéreront les capacités créatrices de l’humanité. L’idée de la métamorphose est plus riche que l’idée de la révolution […] Pour aller vers la métamorphose, il est nécessaire de changer de Voie. C’est ce qui est sans doute le plus difficile. […] Comment? Tout commence, toujours, par une initiative, une innovation […] Ce qu’on peut espérer, c’est non plus le meilleur des mondes, mais un monde meilleur. […] Seule la métamorphose pourra améliorer le monde.» Edgar Morin, La Voie

L'innovation: un thème au cœur de notre société

Certaines métamorphoses cherchant à améliorer le monde passent par l’innovation (Morin, 2010). Dans notre société, l’innovation est un thème central touchant à de nombreux domaines (Fagerberg, 2013), engendrant un défi aussi bien pour les individus que pour les institutions qui cherchent à se transformer généralement dans l’optique d’une amélioration. L’éducation et la formation n’échappent pas à l’exception, mais non sans parfois passer par des difficultés. Questionner l’innovation, comme intention de transformation, devient dès lors nécessaire pour mieux comprendre et analyser ce processus. La recherche peut-elle être une piste possible parmi d’autres pour soutenir ce questionnement dans un esprit critique et distancié?

La recherche pour questionner l’innovation

L’enquête «Apprendre demain. Ensemble, préparons la Recherche et développement de l’éducation» du Ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche en France, révèle qu’une société orientée vers l’apprenance (Carré, 2005) s’interroge sur la place de l’innovation, de la recherche et de la créativité dans la formation initiale, continue et postgrade, mettant en avant l’importance de cette dernière dans l’apprentissage tout au long de la vie. En plus de l’aspect technologique, l’innovation concerne également des dimensions curriculaires et pédagogiques au sens large (Cros, 2009), soulevant dès lors des questions d’accompagnement dans le changement, de compréhension, d’analyse et d’évaluation du processus sur l’environnement et sur les acteurs. La recherche devient ainsi une piste favorable pour questionner l’innovation, pour l’analyser, de manière qualitative ou quantitative, aussi bien en tant que processus que comme produit final, pour mieux saisir ce que vivent et ressentent les acteurs dans un processus de changement. Le colloque sera l’occasion de questionner l’innovation, de la redéfinir éventuellement dans le contexte éducation et concevoir la recherche comme un vecteur parallèle pour mieux saisir les enjeux (recherche de solutions face à un problème, amélioration d’une pratique, compréhension de l’intention de transformation, etc.) tout en soutenant également ce processus de transformation de l’ensemble des acteurs.

L’intégration de l’innovation dans l’école et la formation 

Historiquement associée à l’idée de danger (Cros, 1997), le concept d’innovation a acquis à partir du XXème un sens positif dans le monde de l’économie (Cros, 1997). Dès la fin des années soixante, il a suscité l’intérêt du monde de l’éducation (Cros, 1993) avec notamment la question de l’innovation sociale. L’intégration de l’innovation dans l’école et la formation représente un défi de taille. Le changement durable (Craft, 2011), les enjeux écologiques, la montée de la violence et des attentats, la complexité scientifique et technologique, etc. font que l’une des missions de l’école devient aussi de préparer les élèves, sur les bancs de l’école, à être des acteurs.trices de l’innovation sociale dans une perspective responsable (Capron Puozzo, 2016e) pour conduire à un bien-être social (Durance, 2010, 2011).

Questionner différemment la métamorphose 

Néanmoins, toute innovation peut engendrer une situation stressante ou angoissante pour celui qui la subit (Bédard & Raucent, 2015). Ce bouleversement perçu est dû au déséquilibre créé par l’interstice du changement qui met l’individu entre le connu et l’inconnu, la continuité et la rupture, le familier et le lointain, etc. Cela soulève la question de la signification donnée par l’individu à ce changement. Il peut être perçu comme un développement des compétences (Lison, Bédard, Beaucher, & Trudelle, 2014) ou comme une forme de militantisme pédagogique pour répondre «à des difficultés concrètes ou à des vices du système que l’on refuse de tolérer» (Cros, 2004, p. 22) ou comme une injonction. Cette signification est tout autant importante puisqu’elle ne donne pas pour acquis que le changement est positif, mais elle permet de questionner différemment la métamorphose. D’où la nécessité de rester dans une position de questionnement face à l’innovation. Être dans une démarche de recherche soutient à son tour ce processus de transformation.

Informations pratiques

Dates du colloque: 15-16 février 2018
Lieu: HEP Vaud à Lausanne (Suisse)
Frais d’inscription avec les deux repas du midi: CHF 200
Frais d’inscription pour les étudiants: CHF 80
Soirée récréative du 15 février 2018: CHF 65

Consignes pour l’envoi des propositions

Les propositions de communication sont à envoyer à partir du 29 mai: accéder au formulaire d'envoi
Dernier délai pour la soumission des propositions de communication: 31 juillet 2017 (prolongation).
Retour des évaluations: 4 septembre 2017.

Le résumé doit être au maximum de 250 mots.

Pour tout complément d’informations, veuillez vous adresser à: innovation2018(at)hepl.ch

Cet article vous a été utile :
 
 
 
 
 
 
Début marge
Fin marge
Fin contenu
Début chemin de navigation
Fin chemin de navigation
Début pied de page
Fin pied de page